À la découverte de Vickie Bois

Vickie Bois - Psychoéducatrice
Réjeanne Pilote, directrice générale du CSSS de St-Jérôme et Vickie Bois

Une implication soutenue!

Tout d’abord, je suis titulaire d’une maîtrise en psychoéducation à l’Université du Québec en Outaouais. J’ai obtenu mon diplôme à l’été 2013 après l’accomplissement d’une évaluation d’implantation exhaustive d’un projet d’intervention novateur surnommé Hors les murs sous la supervision de Diane Dubeau, professeure au Département de psychoéducation du Campus de Saint-Jérôme.  Ce projet est offert au CSSS de Vaudreuil-Soulanges et il consiste à faire vivre une expérience d’aide humanitaire en Équateur à des adolescents aux prises avec différentes problématiques de santé mentale.

Un investissement considérable dans son milieu!

D’ailleurs, grâce à mon engagement constant, j’ai décroché le Prix Gilles Gendreau de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec (OPPQ) en mai 2013. De plus, le projet Hors les murs s’est vu décerner le prix d’excellence du ministère de la Santé et des Services sociaux dans la catégorie Personnalisation des soins et des services en novembre 2013.  Puis, j’ai remporté le prix Relève 2014 du CSSS de Saint-Jérôme pour mon investissement considérable dans mon milieu de travail, mon dévouement auprès de la clientèle, mon énergie débordante et le développement d’un projet de boxe pour les adolescents qui résistent aux approches d’aide plus conventionnelles. Ainsi, toutes ces reconnaissances témoignent de ma rigueur professionnelle, de mon jugement clinique, de mon engouement pour la psychoéducation, de mon empathie indéniable pour la clientèle en difficulté et surtout de ma capacité à me démarquer des autres professionnels par différents prix élogieux.

Perspective d’avenir!

En termes de perspective d’avenir, j’affectionne significativement mon emploi au CSSS comme psychoéducatrice avec des jeunes de 0 à 17 ans souffrant de problématique de santé mentale. De plus,  j’ai complété récemment une formation professionnelle en lancement d’entreprise dans le but de mettre sur pied un organisme à but non-lucratif (OSBL) en utilisant des approches non-traditionnelles d’intervention. Puis, je souhaite avoir l’occasion d’enseigner au niveau collégial ou universitaire dans un avenir rapproché pour propager ma passion pour l’intervention psychoéducative et démontrer qu’il est possible de faire la différence pour la clientèle en difficulté d’adaptation.


SOURCE : http://infolettreadduqohiver2015.weebly.com/vickie-bois.html

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH