Vickie Bois : une psychoéducatrice dynamique et avant-gardiste engagée dans sa communauté

Vickie Bois était une étudiante motivée, rigoureuse, passionnée et dynamique et ces qualités l’ont suivie dans sa carrière de psychoéducatrice, un domaine où elle innove et est devenue une spécialiste recherchée qui fait la différence dans la vie de bien des gens.

Depuis l’obtention de sa maîtrise en psychoéducation en 2013, cette diplômée de l’UQO | Campus de Saint-Jérôme ne cesse de se démarquer par sa sollicitude pour les jeunes vivant avec une problématique de santé mentale et par sa volonté d’innover et de concevoir des modes d’intervention avant-gardistes et porteurs d’espoir pour ceux éprouvant des résistances aux approches conventionnelles.

Afin de les aider, elle a notamment contribué à un programme d’intervention misant sur la coopération internationale en Amérique latine, mis sur pied des activités sportives avec la complicité du célèbre boxeur Deano Clavet et collaboré à l’élaboration d’un ouvrage sur les nouvelles pratiques psychoéducatives. À ce jour, elle poursuit sa jeune carrière de psychoéducatrice au Centre intégré de santé et de services sociaux CISSS des Laurentides.

C’est pour toutes ces raisons (et bien d’autres énumérées dans ce texte!) que madame Bois a reçu le titre de Grande diplômée – Volet relève au Grand rendez-vous de l’UQO 2016.

 

« C’est un grand privilège que je tenterai d’honorer tout au long de ma carrière. Un tel prix offre aussi une belle visibilité à la psychoéducation qui est, à mon sens, le plus beau métier du monde », a déclaré Vicky Bois après avoir reçu son honneur. Je souhaite remercier mes parents pour vos valeurs d’entraide et de générosité que vous m’avez inculquées. C’est grâce à vous que je peux me démarquer dans mon métier. »

Elle a remercié plusieurs personnes, dont son conjoint, et la professeure Diane Dubeau du Campus de Saint-Jérôme pour son accompagnement durant ses études.

Madame Bois a terminé son discours de remerciement sur une citation de Ghandi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. »

Depuis janvier 2015, Vickie Bois agit comme psychoéducatrice en pratique privée et accompagne des familles en difficulté de la région des Laurentides, en plus de son travail au sein de l’équipe de santé mentale enfance jeunesse du CISSS des Laurentides. Au cours de sa carrière, elle a également occupé les postes d’agente de libération conditionnelle et d’agente de liaison du Centre de toxicomanie Portage et d’agente de réadaptation au Service correctionnel du Canada. Elle fut aussi sociothérapeute à l’Institut Philippe-Pinel de Montréal.

Bien que toute jeune diplômée, Vickie Bois a déjà accompli des réalisations dignes de mention. Dans le cadre d’un stage de maîtrise au CSSS Vaudreuil-Soulanges, elle s’est notamment démarquée par son implication remarquable au projet d’intervention novateur Hors les murs visant à faire vivre aux jeunes souffrant de problèmes de santé mentale une expérience enrichissante de coopération internationale en Équateur. Pour son apport considérable à ce projet, Vickie Bois a remporté, en 2013, le Prix Gilles Gendreau de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec ainsi que le Prix d’excellence du ministère de la Santé et des Services sociaux dans la catégorie « personnalisation des soins et services ». Soulignons que le Prix Gilles Gendreau est décerné une seule fois tous les deux ans à une psychoéducatrice ou à un psychoéducateur du Québec.

La plus grande source de motivation de Vickie Bois est de faire la différence dans la vie des gens. « J’y crois beaucoup et je m’applique à être un modèle significatif, notamment auprès des jeunes ». C’est dans cet esprit qu’elle cherche à constamment se surpasser pour offrir les meilleurs services possible à la clientèle. Elle a ainsi contribué à la planification de soirées d’information pour les parents d’enfants présentant des problèmes de santé mentale et a mis sur pied un groupe de boxe qui concoure à aider les jeunes éprouvant des résistances aux approches conventionnelles. Pour son dévouement, sa contribution innovante, son respect pour ses pairs et ses clients, et sa grande rigueur professionnelle, Vickie Bois a remporté le Prix relève 2014 du CISSS des Laurentides.

Son désir de partager ses connaissances et ses compétences avec d’autres professionnels qui ont à cœur de faire la différence auprès de la clientèle l’a aussi mené à prendre part à l’élaboration d’un nouvel ouvrage intitulé Au cœur de l’intervention de groupe qui met en relief les nouvelles pratiques psychoéducatives. Avide de partager son savoir, elle a aussi récemment supervisé une stagiaire du baccalauréat en psychoéducation de l’UQO.

Vickie Bois est aussi déjà reconnue pour son implication dans la communauté. Elle s’est entre autres impliquée bénévolement pour la fondation des maladies du cœur et auprès des familles immigrantes afin de soutenir leur intégration au Québec.

L’UQO félicite Vickie Bois, lauréate du prix Grande diplômée – volet relève.

SOURCE DE L’ARTICLE : http://uqo.ca/nouvelles/10629

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH